Rechercher
  • das Ganz.

From Her To Eternity

est un morceau de Nick Cave & The Bad Seeds sorti en 1984, et dont le titre est un jeu de mots avec le film de 1953 From Here To Eternity (Tant qu'il y aura des hommes pour le titre français).


From Her To Eternity (2018)

Collage numérique


I wanna tell you 'bout a girl You know, she lives in Room 29 Why, why that's the one right up top a mine I start to cry, I start to cry…

Je crois que ça devait être en 1992 que j'ai rencontré, de manière totalement fortuite, Nick Cave and the Bad Seeds, dans le salon de mon oncle. Alors non, il n'était pas venu boire un petit kawa à mon grand dam…


Ma tante devait ce jour-là me garder deux ou trois heures, et ayant une pile de repassage à faire, elle avait glissé dans le magnétoscope cette cassette vidéo d'un film de 1987 enregistré quelques jours auparavant.

Je m'étais lovée dans ce fauteuil à fleurs en velours, et avais, juste avant le début du film, jeté encore un œil derrière mon dos, à cette chouette empaillée aux ailes déployées qui me donnait la chaire de poule. La taxidermie ne m'a toujours intéressée qu'au Musée Zoologique.



I hear her cryin' too Hot-tears come splashin' on down Leaking through the cracks Down upon my face, I catch 'em in my mouth…

Wim Wenders nous offrait alors une représentation de Berlin, séparée encore par le mur, en suivant deux anges qui erraient dans la ville en écoutant les pensées des humains. Der Himmel über Berlin est devenu un classique, mais quand on est enfant, on ne sait pas qu'on regarde un chef-d'œuvre, et je crois que j'avais bien enfoui tout cela au fond de mon petit crâne. Et pourtant… l'Église du Souvenir, que j'ai pris en photo sous tous les angles, la Potsdamer Platz, traversée maintes fois…

Puis approche la fin du film, et ce concert, cette musique, qu'à cette époque je trouve bizarre, sans penser que plus tard je la chérirai. En arrière-plan, le chanteur et le guitariste, les cheveux en pétard, comme plusieurs personnes du public. 


Et j'aime bien leurs cheveux. Même si je ne comprends pas tout du film, c'est sans doute le moment que je préfère. L'homme aux cheveux noirs s'avance.  "Encore une chanson et c'est fini, mais je ne vais pas leur parler de la fille, je ne vais pas leur parler de la fille…"

Mais il nous parlera de la fille.


Lorsque je réentends cette chanson ou que je repense à ce moment, je ne peux m'empêcher d'avoir le cœur qui pique. Si je m'endors devant ce film, il est certain que mes paupières s'ouvriront dès les premières notes. C'est assez dingue.


Nick Cave fait partie de ces artistes, comme Patti Smith, qui sont poètes avant d'être musiciens, ce qui nous fait les apprécier encore plus.


Vous avez peut-être déjà lu les bribes de cette histoire sur la page Facebook Rock'n'Roll Suicide.


#nickcave #badseeds #nickcaveandthebadseeds #fromhertoeternity #postpunk #wimwenders #lesailesdudesir #wingsofdesire #berlin #himmelueberberlin #illustration #collageart #artmusic #musicalillustration