Rechercher
  • das Ganz.

Talkin'bout a Revolution

Je voulais publier cette illustration, dont la maquette traînait bien au chaud au fond de mon ordinateur, bien plus tôt, mais les aléas ont fait que je ne vous la dévoile qu'aujourd'hui. Rappelez-vous de ce morceau de Tracy Chapman, sorti en 1988 ; il n'a pas pris une ride.


Talkin'bout a Revolution (2018)

Collage numérique


… While they're standing in the welfare lines, Crying at the doorsteps of those armies of salvation Wasting time in the unemployment lines Sitting around, Waiting for a promotion…

Et on l'attend toujours cette promo hein ?!

Quand je pense à Tracy Chapman, indubitablement deux tubes me viennent en tête : Talkin'bout a Revolution et Baby Can I Hold You ; et là je pense aussi forcément à Ronan Keating qui a repris ce dernier, et donc à Boyzone, à Mr. Bean, aux boys band, aux années 90 et aaaahhhh gloubiboulga dans ma tête !


Ce qui est étrange c'est que je n'ai jamais, mais alors JAMAIS cherché à en écouter d'autres. Je ne sais pas pourquoi. Alors que je trouve ces morceaux fantastiques, et en particulier celui-ci.

Il me ramène inévitablement, comme exprimé un peu plus haut, aux années 90, mais aux "bonnes" années 90, j'entends par là ces chansons qu'on adorait hier et qu'on écoute encore aujourd'hui (ou parfois qu'on n'aimait pas et dont on s'offusque aujourd'hui d'avoir l'impression d'avoir loupé quelque chose).

Et c'est vrai qu'il est toujours d'actualité.


En vrai, je me demande surtout quel morceau politiquement ou socialement engagé n'est plus d'actualité.

Les chansons contestataires sont nombreuses, car les artistes, aussi bien musiciens que plasticiens, écrivains, et autres trucs en "ain", ont toujours porté leurs revendications dans leurs travaux, et ce, depuis des siècles.



Don't you know, They're talkin'bout a revolution It sounds like a whisper…

J'avoue que ce n'est pas Tracy Chapman que j'aurais mis dans mon MP3 en me rendant à une manif' ; j'aurais plutôt penché pour un p'tit White Riot de The Clash ou un Search and Destroy de The Stooges (et là on me dirait "Aaah bah voilà, destroy, des casseurs, encore et encore"), mais quand on écoute les paroles de cette chanson, c'est assez puant de vérité, non ?


#tracychapman #talkinboutarevolution #revolution #contestation #boxer #illustration #collageart #artmusic