Rechercher
  • das Ganz.

Wind Of Change

Fwufwufwuuuu, fwufwu-fwu-fwufwu… J'essaie de reproduire un sifflement à l'écrit mais pas évident… Vous avez reconnu ? (#mytho) Oui, c'est le morceau au succès international joué par le groupe Scorpions.


Let your Balalaïka sing (2018)

Collage numérique


I follow the Moskva, down to Gorky Park, Listening to the Wind of Change… An August summer night, soldiers passing by…

Ah ! Alors je vous entends vous dire "Oh pétard, mais c'est une blague, ce groupe est ringard." Liberté de penser bonjour.


Pour ma part, Scorpions fait partie d'une de mes nombreuses madeleines de Proust.

Vu deux fois en concert, et de façons assez marquantes : premier concert en famille, puis concert In Utero pour bébé qui a donné ses premiers coups. Bref, je vous raconte.


Klaus Meine, le chanteur du groupe a écrit en 90 Wind of Change qui, un an après, passera sur toutes les ondes et fera écouter des hard-rockeurs à à peu près tout le monde et à n'importe quelle heure, et qui plus est, des hard-rockeurs allemands ! GOTT ! FÜR HIMMEL !


Pas de quoi se percer les tympans non plus, Wind of Change reste une ballade.


Je me souviens que quand Top Music la diffusait le matin, je pensais, en regardant mon chocolat chaud les yeux dans le vague, qu’elle avait été écrite pour moi. (#égocentrisme)

Mais c’est surtout parce que je me disais que personne ne pouvait l’aimer aussi fort que moi (je ressentais la même chose pour le Déjeuner en Paix de Stéphane Eicher, mais cela fera sans doute l’objet d’un autre article, revenons à nos Allemands).


Car vous êtes-vous un peu penchés sur ce qu'elle raconte ? Parce que oui ils sont allemands mais ils chantent en anglais alors pas d'excuse !


Did you ever think that we could be so close, like brothers The future's in the air, I can feel it everywhere…

On se replonge un peu dans l'Histoire, la Guerre Froide, Gorbatchev, tout ça, tout ça, et on se rappelle qu'en 89 il se passe des choses assez importantes : le début de la dislocation de l'URSS et bien entendu OF COURSE la chute du mur de Berlin et la réunification allemande.

Merde, rien que de l'écrire j'en ai des frissons, alors que j'avais deux ans et que je ne savais même pas ce qui se passait dans le monde !!


Aujourd'hui, je sais siffler (ahah) et ça me fait toujours un petit quelque chose quand je réentends cette chanson ; c'est bizarre, j'ai l'impression de voyager dans le temps, de sortir de la salle de bain et de trainer les pieds sur cette moquette beige qui me mène jusqu'à la chambre de mes parents, me fait m'asseoir sur leur lit et écouter d'un peu plus près le son qu'émet le radio-réveil : celui du Vent du Changement.


#scorpions #klausmeine #windofchange #berlinmauer #urss #illustration #collageart #artmusic